Je n’en peux plus du comportement de certains…
je n’en peux plus de cette pseudo solidarité instagrammable…
et si nous étions obligés de sauter dans un canot de sauvetage ou
de se cacher dans un abri pour éviter les bombes… il se passerait quoi !
Pour moi il y aura un avant et un après et tant pis si mon commerce
doit souffrir de ce coup de gueule à sa réouverture,
je ne peux plus rester silencieuse de tout ce que j’observe en ce moment… (et encore je vais me limiter car je pense que je pourrai écrire un roman avec tout ce que j’ai vu, lu ou entendu)

Stop à tous ces gens qui d’un seul coup se revendiquent solidaires des commerçants en allant par exemple acheter des fleurs (produit de première nécessité par excellence) à un commerce qui d’ailleurs enfreint la loi en restant ouvert et tout ça en se targuant à grands renforts de publication sur les réseaux sociaux de rendre service !!!! Mais rendre service en ce moment, c’est RESTER CHEZ SOI et rendre service aux commerçants tout au long de l’année, c’est les faire travailler et non consommer sur Internet. Je citerai ici un extrait de la publication d’un confrère chalonnais que j’ai trouvé très juste : « N’oubliez pas de vous demander où va l’argent et privilégiez les entreprises françaises, celles qui paient leurs impôts en France et qui donnent à l’Etat ce qu’il va nous redonner aujourd’hui. Il y a un lien entre ce que la société nous donne et la manière que nous avons de consommer.« … Pour info quand les commerces sont fermés, votre solidarité ne nous est pas bien utile par contre quand nous sommes ouverts, vous pouvez être solidaires en consommant local ! Enfin pour moi les actes solidaires n’ont pas besoin de photos ou témoignages sur Instagram ou Facebook…

Oui je suis dans la m…… comme bon nombre d’entre nous d’ailleurs ! Le mois dernier déjà j’avais supprimé mon énorme salaire en me doutant que la situation allait devenir compliquée, et je ne sais pas à ce jour à quoi j’aurai droit, je ne sais pas non plus quel sera l’avenir de ma boutique (encore plus après la publication de cet article 😉 mais l’heure n’est pas à se lamenter sur son sort, à réclamer tout et n’importe quoi à corps et à cri mais à être responsable et solidaires… Pensez vous à tous ceux qui n’ont pas d’autre choix que d’aller travailler (parfois au péril de leur vie) pour nous sauver, nous nourrir, c’est bien sympa de les applaudir tous les soirs, mais avant tout ne devriez vous pas respecter scrupuleusement les consignes. Ma sidération ce matin à Beaune, tout d’abord en voyant ces files de personnes devant les supermarchés… nous sommes 5 à la maison (dont 3 ados et ça mange un ado !), je suis allée 1 fois en course depuis le confinement et 1 fois ce matin pour des produits frais…… d’ailleurs ce passage au Grand Frais m’a laissé sans voix quand j’ai entendu ce couple bien sous tout rapport (déjà là il y a une erreur puisque je vous rappelle que c’est 1 personne/famille et non 2) s’exclamer en arrivant aux caisses : »et bien voilà pourquoi on attend dans des files, ils n’ont pas ouvert toutes les caisses »!!!!! les bras m’en sont tombés (heureusement je les ai récupéré depuis), mais dans quel monde vit on ! Depuis le début de cette crise, c’est ce qui me rend le plus malade c’est de constater le comportement ahurissant de certains (et j’ai des exemples par milliers).
Pour info quand tout cela sera passé, il faudra également se serrer les coudes, faire des concessions, accepter de renoncer à certains privilèges tout en se rappelant que nous sommes toujours là, en vie !

Stop aux publications Facebook montrant la solidarité et le « dévouement » des élus, c’est NORMAL DE FAIRE CE QU’ILS FONT ! Je n’en peux plus de voir ici à Beaune ou ailleurs, les élus se mettre en avant alors que la solidarité c’est juste normal… encore plus même en tant qu’élus, l’heure n’est pas de savoir la faute à qui, à poursuivre une campagne mais à agir de façon responsable. Ne serait-il pas plus judicieux d’utiliser toute cette énergie à s’assurer que les consignes sont respectées, à accompagner le personnel soignant (en prévoyant par exemple des repas pour les enfants qui sont accueillis le we pour éviter aux parents d’avoir à s’en soucier)…
Précision je ne vote pas à Beaune, donc ce constat est apolitique. Et oui j’ose enfin dire ce que je pense (et c’est nécessaire sinon je vais exploser !), comme je l’aurai dit à n’importe quel élu quel que soit son parti politique… j’en ai également plus qu’assez de cette complaisance mielleuse envers la classe politique en général, on n’ose pas dire car cela risque d’être préjudiciable pour notre commerce, on n’ose pas dire car que vont penser les clients… et bien mes clients je leur dois le respect et l’honnêteté.

Stop aux médias qui dans quasiment tous les reportages ou interviews cherchent la polémique : c’est la faute à qui si y’a plus de masques, sur quel ex ministre on va taper (… pensons aussi aux abrutis qui en ont achetés des boites entières au début de la crise sans aucune utilité) ; et pourquoi on fait comme ça et pas comme si, et si on avait fait ça au lieu de ceci, et si…….. et si on arrêtait et on se concentrait sur l’essentiel, il est temps non ?

Et pour tous ceux qui à la lecture de cet article auront juste envie de faire des commentaires négatifs et polémiques, pour tous ceux qui décideront de ne pas venir dans ma boutique (ceci dit je ne me rappelle pas vous avoir déjà vu ?) et bien sachez que vous ne méritez peut-être pas de faire partie de ma sympathique clientèle 😉

Pour ceux qui ont apprécié cet article, vous avez le droit (le devoir ?) de le partager, si cela peut permettre à certains de réfléchir…

Et voilà j’ai piqué mon coup de gueule, cela était nécessaire car en cette période je n’ai plus envie de faire semblant, plus envie de voir sans rien dire, je veux juste me consacrer à l’essentiel, être utile si cela m’est possible et souhaiter beaucoup beaucoup de courage à ceux qui sont en première ligne et qui n’ont pas le temps de faire des publications pour expliquer ce qu’ils font au quotidien, heure par heure pour sauver des vies !

Enfin dernier message pour mes confrères commerçants en loisirs créatifs, je crois que cette année nous fêterons tous Pâques à la maison alors si vous avez quelques activités pour les enfants en boutique que de ce fait vous ne vendrez pas, peut-être pouvez vous les remettre soit aux parents soignants soit aux structures qui accueillent leurs enfants, ils pourront ainsi tout de même bricoler pour décorer les maisons.

A bientôt. Marie Pierre

PS. : pour info cet article m’a valu le soir même de sa parution un appel de la Mairie de Beaune… d’où la suppression d’un paragraphe concernant l’emploi du temps de Mr le Maire